Qu’est-ce que la FinTech?

Qu’est-ce que la FinTech?

La technologie financière ou FinTech désigne une entreprise qui propose des services financiers utilisant les technologies du numérique, du mobile, de l’intelligence artificielle, etc. L’essor de la FinTech résulte de notre confiance grandissante dans le numérique. Pendant de nombreuses années, les banques traditionnelles et les institutions financières étaient perçues comme les bastions de nos finances. Au fil des années, elles n’ont que peu modifié leur infrastructure et ont conservé les mêmes procédés d’offre de services. Ainsi, pendant que la technologie du numérique évoluait, les acteurs traditionnels sont restés immobiles laissant la confiance des consommateurs s’éloigner des succursales faites de brique et de mortier pour se tourner vers les nouvelles technologies.

Les entreprises FinTech se vouent, par nature, au renversement de l’ordre établi. À tel point que le terme FinTech est devenu le maître mot du secteur, s’alignant sur l’innovation. Le consommateur du XXI° siècle a l’habitude de naviguer dans un monde virtuel, où l’efficacité, la vitesse, l’accès et la fonctionnalité sont les prérequis de tout service. Puisque les FinTechs ne sont pas tenues par les services et infrastructures traditionnels à l’instar des banques, elles ont pu évoluer rapidement et développer des technologies leur permettant de le faire.

Par exemple, l’expansion de la banque mobile et l’intégration de services financiers dans les réseaux sociaux et les plateformes de messagerie révèlent combien nos attentes ont évolué et comment nous nous ouvrons à la nouveauté. Traditionnellement, la succursale bancaire est au cœur de nos services financiers. On se rend à la banque pour virer de l’argent, pour ouvrir un compte bancaire ou pour mettre en place un virement.  L’ensemble de ces services peut désormais être géré depuis son téléphone mobile via des applications. Les banques ont été forcées de se mettre au diapason des changements amorcés par les entreprises FinTech, sous peine de voir leur base de clientèle se rétrécir.

Or, il ne s’agit pas des seules modifications apportées par les entreprises FinTech. La popularité croissante des banques et des institutions financières numériques, telles que Monzo et Revolut, indiquent que ces nouveaux services sont plus proches que jamais des besoins des consommateurs. Monzo et Revolut ont prouvé qu’en éliminant la succursale physique, ils offrent des feedbacks et des services financiers en temps réel, la possibilité aux clients de budgétiser et de changer des devises, tout en gérant leurs finances en toute simplicité. Par ailleurs, la montée en puissance des cryptomonnaies et de Blockchain révèle que les consommateurs sont prêts à sauter vers la prochaine étape des services financiers, à savoir la monnaie virtuelle.

La technologie financière ne cherche rien de plus qu’à préparer le secteur à l’avenir. Alors que de nouvelles réglementations relatives à l’Open Banking entrent en vigueur, les banques devront continuer à travailler au côté des startups de la FinTech dans le cadre de leur offre de services.

0