Protéger votre santé mentale sur les réseaux sociaux

Protéger votre santé mentale sur les réseaux sociaux

La popularité des réseaux sociaux nous permet d’être aujourd’hui plus connectés que jamais. En quelques secondes à peine, nous pouvons interagir avec des internautes du monde entier.

Les plateformes de réseaux sociaux ont leurs avantages. Elles nous aident à rester en contact avec nos amis et notre famille, nous tenir informés et communiquer avec des personnes qui ont les mêmes centres d’intérêts. Cependant, la pression sociale de ces réseaux sur certaines personnes peut affecter leur santé mentale, en particulier celle des jeunes. 

D’ailleurs, une étude récente a tissé un lien entre le développement de la santé mentale chez les jeunes et leur utilisation des réseaux sociaux. Elle souligne que l’abus de réseaux sociaux encourage un état de dépendance, des comportements de cyber-harcèlement et de pression de la part des certains utilisateurs, ce qui renforcerait les problèmes d’anxiété, la dépression, mais aussi l’impression de solitude. Ces comportements négatifs peuvent résulter d’une consultation excessive des réseaux sociaux.

Lorsque les réseaux sociaux remplacent les interactions sociales en personne, ils peuvent entraîner une baisse de l’estime de soi et faire peser une pression sur les jeunes pour qu’ils recherchent une approbation sociale. Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat et TikTok encouragent leurs membres à aimer et commenter les publications les uns des autres, une action qui est souvent utilisée comme un critère de popularité.

Parmi les signes à surveiller, nous pouvons citer :

  • Un bouleversement du rythme du sommeil en raison d’une trop grande utilisation
  • L’incapacité à se concentrer sur des tâches quotidiennes en raison des réseaux sociaux
  • Un besoin compulsif de consulter les réseaux sociaux toute la journée
  • Des idées anxieuses, tristes ou dépressives, un sentiment de solitude
  • Des pensées d’auto-mutilation ou de suicide lorsque vous utilisez les réseaux sociaux

Si vous souhaitez découvrir comment vous protéger de l’addiction au numérique, voici quelques conseils :

Soyez conscient de vos limites

Soyez conscient des choses à éviter et soyez ferme avec vous-même. Si vous savez que certains contenus vont susciter des émotions difficiles, évitez-les.

Faites attention à vos paramètres

Vérifiez les paramètres sur les plateformes de réseaux sociaux que vous utilisez et assurez-vous de savoir comment modifier vos paramètres de confidentialité ou bloquez et signalez des membres si nécessaire.

Ne vous comparez pas aux autres

Les photos sur Instagram sont une sélection des moments forts de la vie de quelqu’un d’autre : n’oubliez pas qu’elles ne montrent pas la réalité de ce que vit cette personne.

Désactivez les notifications de temps en temps

Si vous vous sentez dépassé, désactivez vos notifications. Vous pourrez toujours les réactiver plus tard, quand vous vous sentirez mieux.

Faites une activité – sans en parler en ligne

Parfois, lorsque nous faisons quelque chose et que nous en parlons sur les réseaux sociaux, la qualité de ce que nous avons fait en vient à être mesurée par rapport au nombre de likes que nous obtenons. La manière dont nous nous rappelons ou dont nous apprécions une activité est souvent déterminée par ce que les autres en ont dit. Et si vous faisiez quelque chose que vous aimez vraiment, et que vous en restiez là ? En plus, vous aurez quelque chose à dire à vos amis la prochaine fois que vous les rencontrerez, quelque chose dont ils ne sont pas encore au courant !

Limitez le temps d’écran

Il est important de faire une pause écran et souvenez-vous que le monde existe en dehors d’Instagram, Snapchat et Facebook.

Parlez-en à quelqu’un

Si les réseaux sociaux vous posent problème, parlez-en à quelqu’un. Cela peut être un ami, en membre de votre famille, un professeur ou un numéro gratuit. Mais rappelez-vous que vous n’êtes pas seul et qu’il existe des aides pour réagir.

Nous espérons que cela vous sera utile ! Faites-nous part de vos commentaires ou de vos questions

0