La dynamique de frappe au clavier: une référence biométrique

La dynamique de frappe au clavier: une référence biométrique

La biométrie​ est la science qui porte sur l’analyse des caractéristiques physiques ou comportementales propres à chaque individu et permettant l’authentification de son identité. Au sens littéral et de manière plus simplifiée, la biométrie signifie la « mesure du corps humain ». Votre dynamique de frappe au clavier est l’une de ces formes d’authentification biométrique.

On distingue deux catégories de technologies biométriques: les mesures physiologiques, et les mesures comportementales. Les mesures physiologiques peuvent être morphologiques ou biologiques. Ce sont surtout les empreintes digitales, la forme de la main, du doigt, le réseau veineux, l’œil (iris et rétine), ou encore la forme du visage (l’IPhone X utilise la reconnaissance faciale).

En revanche, Les mesures comportementales​ les plus répandues sont la reconnaissance vocale, la dynamique des signatures, la dynamique de frappe au clavier d’un ordinateur, la façon d’utiliser des objets, la démarche, le bruit des pas, la gestuelle, et donc par nature  n’ont pas le même niveau de fiabilité. On estime que les mesures physiologiques ont l’avantage d’être plus stables dans la vie d’un individu. Par exemple, elles ne subissent pas autant les effets du stress, contrairement à l’identification par mesure comportementale. Néanmoins, les mesures biométriques comportementales sont tout de même plus sécurisées que le traditionnel mot de passe.

La dynamique de frappe au clavier est l’une de ces formes d’identification biométrique comportementale.

Comment ça marche?

La dynamique de frappe au clavier permet de vérifier l’identité d’un individu en analysant le rythme auquel cette personne tape. De la pression mise sur les touches en passant par les fautes régulières et la vitesse de frappe, chacun a une méthode unique de taper au clavier.

Il existe de nombreuses manières de détecter une erreur, par exemple en prenant en compte les différences entre la durée de pression sur une touche ou encore le temps entre le moment ou quelqu’un finit de taper un mot et le moment où il appuie sur la barre d’espace. Ces erreurs peuvent permette de distinguer deux personnes et identifier la bonne.

Même si l’analyse de la dynamique de frappe au clavier ne prend pas encore en considération les éléments extérieurs (comme la fatigue, l’humeur ou une blessure), vos habitudes de frappe sont enregistrées au fur et à mesure, ce qui fait que le système a la flexibilité de vous reconnaitre même si un coup de stress ou de fatigue vous arrive.

Utiliser cette technique d’authentification biométrique pourrait servir à de nombreuses applications, notamment en matière de sécurité informatique. Il faut savoir que certains hackers utilisent des enregistreurs de frappes au clavier; ces programmes malveillants espionnent et enregistrent chaque touche actionnée sur le clavier, tels que les identifiants et mots de passe. L’identification par dynamique de frappe au clavier pourrait donc ajouter un niveau de sécurité supérieur pour vous protéger de ce type de programmes espions – et ainsi mieux protéger vos données personnelles.

Seriez-vous tentés par cette technique ? Laissez-nous un commentaire