Dossier

Déclarer ses impôts en ligne : est-ce suffisamment sécurisé ?

Cette année et jusqu'aux 11, 18 ou 25 juin, en fonction de votre zone scolaire, vous pouvez déclarer vos impôts en ligne. L'an passé 20% des contribuables avaient choisi cette solution. Pour augmenter le nombre de télé-déclarants, le gouvernement a considérablement simplifié la procédure. Cette simplification a-t-elle un effet sur la sécurité des opérations ? La réponse de nos experts !

Si le nombre de télé-déclarants grandissait chaque année depuis 2000, au point parfois de prendre de court l'administration fiscale débordée par le nombre de connexions, le système montrait néanmoins ses limites, avec 20% de télé-déclarants en 2007 et 2008. Principal frein identifié : la complexité de téléchargement du certificat électronique. Autre embûche, le document n'est pas transférable d'un PC à un autre. Impossible donc de vous servir de votre certificat si vous avez changé votre PC dans l'année...
Pour rendre l'accès à la déclaration en ligne plus simple et plus souple, l'administration fiscale propose désormais une procédure allégée. Il n'est plus obligatoire de se doter d'un certificat électronique. Il suffit de se rendre sur le site impôts.gouv.fr et de saisir les trois numéros d'identification: le numéro fiscal, le numéro de télé-déclarant, qui figurent tous les deux au bas de la première page de la déclaration de revenus «papier», et le montant du revenu fiscal de référence, indiqué sur le dernier avis d'imposition. S'il n'a rien à modifier sur la télé-déclaration pré-remplie, le contribuable validera en trois clics.
Cependant, si vous êtes déjà abonné, vous pouvez continuer à utiliser votre certificat et télé-déclarer comme en 2008. Le certificat est valable trois ans. Vous accédez alors directement au service de déclaration en ligne depuis votre espace abonné en cliquant sur " accédez à votre espace ". Votre certificat vous sera alors proposé automatiquement.


L'avis de notre expert
« La solution d'avenir est étudiée avec le lancement prochain de la Carte Nationale d'Identité électronique en France qui, associée à un lecteur connecté au poste, permettra l'authentification et la signature de façon simplifiée. Si les étapes d'identification/authentification/signature peuvent être réalisées grâce à l'emploi d'un titre sécurisé comme une Carte Nationale d'Identité électronique, l'adhésion en sera encore plus forte, car la gestion des certificats (sur un ordinateur) fait encore l'objet de défiance du plus grand nombre de citoyens. »
Etienne Veyret, responsable e-Gouvernement, Gemalto.

Ce changement de procédure a-t-elle une influence sur la sécurité de vos échanges avec l'administration ?

Les échanges avec l'administration fiscale sont-ils suffisamment sécurisés ?
La protection des informations est assurée par les mêmes type de mécanismes de sécurité que sur les sites bancaires en ligne. Dès que le contribuable entre en contact avec le serveur du ministère, le flux des données transmises est chiffré qui rend les échanges invisibles du monde extérieur. Le niveau de sécurité est élevé.

Peut-on s'introduire sur mon PC et avoir accès à ma déclaration ?
Le formulaire web auquel on accède après avoir donné ses identifiants est stocké sur le serveur du ministère dans une zone de son système d'information hautement sécurisée. Quand on ferme le navigateur internet, ce qui clôt les échanges, toutes les données restent stockées sur le serveur et uniquement là. Par conséquent si quelqu'un s'introduisait sur votre PC, il ne pourrait avoir accès qu'au seul historique de vos connexions, il n'aurait en aucun cas accès à vos données.

Peut-on s'approprier mon identité et entrer en contact avec l'administration fiscale ?
Pour avoir accès à votre document fiscal, il est nécessaire de donner trois informations au système de sécurité : le numéro fiscal, le numéro de télé-déclarant, le montant du revenu fiscal de référence, indiqué sur le dernier avis d'imposition. Pour entrer en contact avec l'administration fiscale à votre place, il faut s'approprier ses informations. Le mieux est donc de ne pas laisser ces documents en vue...

L'avis de notre expert
« A l'avenir, l'identifiant électronique qui sera stocké de manière hautement sécurisé sur la Carte Nationale d'Identité électronique pourra notamment servir à sécuriser l'accès à la déclaration des impôts en ligne »
Etienne Veyret, responsable e-Gouvernement, Gemalto.

En résumé
1 - Pour télé-déclarer, vous avez désormais 2 possibilités :
- Le certificat électronique.
- La procédure allégée
2 - Peu importe l'option choisie, la sécurité est aussi forte que lors des échanges en ligne avec votre banque.
3 - Il est impossible d'avoir accès à vos données à moins de se faire subtiliser les trois numéros qui vous servent d'identifiant.

 


Vues : 
5191
  • Je commente
  • Commentaires [0]

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage (spam).
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Aucun commentaire disponible.


Autres contenus associés


Les astuces [0]

Aucun résultat n'est disponible avec ces critères.

Les actualités [0]

Aucun résultat n'est disponible avec ces critères.

Les dossiers [0]

Aucun résultat n'est disponible avec ces critères.


Si vous ne trouvez pasla réponse que vous cherchez...

Posez votre question