intégrité des données

Spécial sécurité : Wikileaks, Openleaks, truands, éthique et ratons-laveurs

Aujourd'hui, nos confrères de CNIS Mag, magazine spécialisé dans la sécurité des systèmes d'information, reviennent sur les possibles conséquences des fameuses fuites wikileaks sur la société de l’information et du capital confiance accordé à ces leaks. Ils s’arrêtent ensuite sur Sergey Glazunov, le premier chasseur de bugs à avoir récolté la prime « El33t » du Chromium Security Award. Puis pointent du doigt un billet qui soulève l’épineux problème de l’Open Source et ses lacunes.
Français

Sécurité des données: Cinq stratégies pour éviter toute perte de données

Avec le développement du processus d'information, de données, de plus en plus d'entreprises et plus et des institutions fondées sur l'exploitation quotidienne de la prise de décisions de base, la sécurité des réseaux est d'une attention croissante.
Français

Que veut dire "Tiers de confiance" ?

Un tiers de confiance est un organisme habilité à mettre en œuvre des signatures électroniques. Celles-ci reposent sur des clés publiques ou PKI (Public Key Infrastructure) qui permettent de crypter les données qu'elles garantissent.

On distingue généralement trois types de tiers de confiance :

Français

En quoi la signature électronique constitue-t-elle une preuve juridique ?

Depuis la promulgation de la loi du 13 mars 2000 l'écrit sous forme électronique est admis comme preuve au même titre que l'écrit sur support papier, sous réserve de pouvoir garantir l'identification de l'auteur à qui l'acte est imputé. De plus, cet acte doit être établi et conservé dans des conditions propres à en garantir son intégrité.
La loi lie donc intrinsèquement la notion de preuve au procédé de signature électronique, qui est le seul mécanisme permettant d'authentifier l'auteur d'un document électronique et de garantir son intégrité.

Français

Quelle est la différence d’usage entre la signature électronique et l’horodatage ?

D'une façon générale, ces deux services répondent à des besoins distincts et offrent donc des fonctionnalités différentes. Ils sont cependant basés sur la même technologie.
L'horodatage permet de garantir l'existence de données électroniques et leur intégrité en associant une date et une heure précise à ces données. La signature électronique (qui peut intégrer de l'horodatage) permet de garantir l'intégrité des données et d'identifier l'émetteur du fichier ainsi que « sa signature », en d'autres termes, son consentement.

Français

Qu’est-ce que l’horodatage ?

Nous connaissons tous le célèbre « cachet de la poste qui fait foi ». Il est effectivement la preuve de la datation et de l'heure d'envoie d'un colis ou d'une lettre. Pour un document numérique, l'horodatage est une sorte de cachet de poste. Il consiste dans l'apposition d'une date fiable sur un fichier et à en garantir son intégrité.
Français
S'abonner à intégrité des données