malveillance

La navigation sur Internet n’a jamais été aussi peu sûre. C’est du moins ce qu’affirme l’équipe de recherche X-Force d’Internet Security Systems IBM dans un rapport dévoilé hier et faisant état d’une progression fulgurante de l’insécurité sur le Web. L’étude indique notamment que le nombre de liens «malveillants» a été multiplié par cinq au cours des six premiers mois de 2009 et que l’exploitation des vulnérabilités des applications utilisées sur la Toile est de plus en plus sophistiquée.

0