Dossier

La sécurité des appareils mobiles

Aujourd’hui, nos téléphones mobiles sont devenus bien plus que de simples téléphones. Leur mode d’utilisation, ainsi que celui de nos tablettes, est devenu bien plus large que le seul fait de téléphoner, il s’apparente en fait de plus en plus à celui d’un ordinateur. Il est désormais très facile d’envoyer des messages instantanés, des e-mails, de piloter des activités, d’accéder aux médias sociaux, de télécharger de la musique, des applications et des vidéos, et même de faire ses courses et ses achats. Cependant, ces activités nouvelles ne sont pas sans conséquences. Ces applications sont en effet plus sensibles à la confidentialité, dès lors comment faire pour sécuriser nos appareils et nos données personnelles ?

Dans cette édition spéciale, l’équipe JustAskGemalto détaille les risques associés au téléchargement et à l’enregistrement des données personnelles sur vos appareils mobiles. Puis nous verrons comment utiliser toutes les fonctionnalités pratiques de ces appareils, ceci en toute sécurité.

Protégez-vous vos informations numériques ?

Conservez-vous vos données personnelles – photos, vidéos, e-mails, documents professionnels, bibliothèque musicale, informations bancaires ou financières – sur votre Smartphone ou votre tablette ? Si la réponse est oui, protégez-vous votre appareil à l’aide d’un code ou d’un logiciel antivirus ? Beaucoup ne le font pas. Lors d’une récente enquête McAfee, plus d’un tiers des personnes interrogées déclaraient ne pas protéger leurs données sur leurs appareils, tandis que 7 % assuraient ne pas posséder de système de sécurité.

Gary Davis, directeur marketing produits de consommation chez McAfee, voit dans cette attitude un paradoxe : « Les consommateurs reconnaissent la valeur de leurs informations numériques. Alors qu’ils sont plutôt enclins à sécuriser leurs ordinateurs, ils négligent souvent de protéger leurs autres appareils connectés à Internet. C’est comme s’ils installaient une coûteuse alarme de sécurité à la porte d’entrée tout en laissant les fenêtres et la porte de derrière grandes ouvertes. Il suffit d’une seule porte ouverte pour permettre à un virus, un hacker ou un usurpateur d’identité de s’emparer de toutes les informations numériques sur n’importe quel appareil, compromettant ainsi toutes leurs données personnelles et financières. »

Les virus et les hackers représentent-ils vraiment une menace pour vos appareils mobiles et vos données personnelles ? Soyons clairs : oui ! Ces menaces sont souvent appelées « logiciels malveillants ». Il s’agit de logiciels dont le but est de nuire à votre appareil une fois qu’ils y sont installés. Ils peuvent notamment contrôler ou désactiver votre appareil et/ou voler des informations.

La menace : le logiciel malveillant

Selon le cabinet d’analyses Juniper Research, les logiciels malveillants ont plus que doublé en 2011. Leur nombre a augmenté de 155 % sur toutes les plateformes – iOS d’Apple, BlackBerry de Research In Motion et Symbian (nous examinerons ci-dessous plus en détail la question de la plateforme Google Androïd).

Voici une liste des principaux endroits ou vous pouvez être infecté par des logiciels malveillants, notamment des pages que vous visitez fréquemment lors de l’utilisation quotidienne de votre appareil mobile :

    • • Les URL et/ou les pièces jointes dans les médias sociaux ou les e-mails personnels. Comme sur n’importe quel ordinateur, cliquer sur un lien ou télécharger une pièce jointe sur votre appareil mobile peut entraîner l’installation d’un logiciel malveillant.

 

    • • Boutiques en ligne. Bien que les différentes boutiques en ligne tentent de se protéger contre les programmes malveillants, ces derniers peuvent parfois s’y introduire. Par exemple, à l'automne dernier un célèbre hacker a conçu une application malveillante destinée à la boutique en ligne d’Apple qui ressemblait à une appli de bourse, mais qui était en fait un logiciel malveillant capable de voler les informations de l’appareil lors de son téléchargement.

 

  • • Logiciel tiers. Le système d’exploitation de chaque appareil a la capacité d’installer des logiciels tiers, susceptibles de contenir des programmes malveillants. La plateforme Android Market possède un marché ouvert sur lequel les développeurs peuvent librement télécharger leurs applications. Bien que la boutique d’Apple ne le permette pas, il existe un logiciel appelé « Jailbreak », qui vous permet d’installer ou de télécharger des applications, des extensions et des thèmes supplémentaires qui ne sont pas disponibles sur la boutique officielle Apple. Le téléchargement de telles applications peut installer des programmes malveillants.

Un cas particulier : Android

Au cours des sept derniers mois de 2011, selon Juniper Research, les programmes malveillants visant Android ont augmenté de 3 325 %. Le cabinet d’analyses relevait également que les programmes malveillants Android « représentaient environ 46,7 % des échantillons de programmes malveillants ciblant les plateformes mobiles ». Il faut y voir une conséquence directe de l’ouverture et de la gratuité du marché des applications sur Android.

Pour sa part, Google tente de sécuriser son marché d’applications. L’entreprise a récemment annoncé la mise en place d’un détecteur interne de programmes malveillants appelé Bouncer. Son rôle est de vérifier les applications soumises à Android Market. Si un logiciel malveillant est détecté par Bouncer, Google peut le retirer des listes de l’Android Market et même le supprimer à distance des appareils mobiles.

Si votre mobile fonctionne sous Android, ou tout autre système d’exploitation mobile comme iOS, il existe des moyens de vous protéger. Voici une série de mesures à adopter afin de ne pas être victime de logiciels malveillants.

Protégez-vous : évitez les logiciels malveillants

Bien que les logiciels malveillants constituent une menace, ils ne doivent pas vous empêcher de profiter de tous les avantages offerts par les appareils mobiles. En suivant ces quelques mesures simples, vous pourrez facilement sécuriser vos données personnelles.

    • • Utilisez un mot de passe ou un code pour verrouiller votre appareil mobile. Ainsi, si vous perdez votre téléphone, il ne sera pas facile d’accéder aux informations qu’il contient.

 

    • • Comme avec n’importe quel ordinateur, ne cliquez pas sur des liens ou ne téléchargez pas de programmes dans lesquels vous n’avez pas confiance. La plupart des applications incluent des critiques, aussi lisez-les avant tout téléchargement. Téléchargez des applications recommandées par des amis et votre famille : s’ils n’ont pas rencontré de problèmes, on peut penser que vous n’en rencontrerez pas non plus.

 

    • • Ne « débloquez » pas votre appareil Apple ou ne « débridez » pas votre téléphone Android. Vous risqueriez d’ouvrir la porte à des programmes malveillants.

 

    • • Pour les utilisateurs Android, PC Magazine recommande de désactiver l’option « sources inconnues » dans les réglages des applications Android. Ensuite, ne téléchargez que des applications depuis des sources Android fiables – à savoir, Android Market de Google (récemment rebaptisé « Google Play »), ou la boutique d’applications Amazon.

 

    • • Évitez de permettre à vos applications d’accéder aux informations système. Généralement une application demande des « autorisations » d’accès à certaines ressources de votre appareil. Lisez attentivement ces autorisations avant de donner votre accord. Par exemple, une application de jeu n’a pas besoin d’accéder à vos contacts ou à votre géolocalisation.

 

    • • Soyez prudent avec les réseaux sociaux. Les attaques des média sociaux qui placent des liens malveillants sur les profils de vos amis peuvent installer des programmes malveillants sur votre appareil si vous cliquez dessus.

 

    • • Veillez à toujours mettre à jour votre téléphone avec les derniers micrologiciels, car les fabricants d’appareils améliorent constamment la sécurité de leur système d’exploitation et corrigent les vulnérabilités potentielles.

 

  • • Sécurisez votre appareil mobile à l’aide de logiciels antivirus ou antimalveillance. McAfee a récemment lancé « McAfee Mobile » qui contient une protection antivirus, anti-logiciels espions et anti-hameçonnage. Le site Web GottaBeMobile a récemment soumis à l’essai cinq solutions antimalveillance et antivirus spécialement destinées à Android.

Conclusion

    • • Les appareils mobiles nous donnent la liberté de travailler et de jouer de façon nomade, tandis que les nombreuses applications disponibles sur le marché simplifient notre vie quotidienne.

 

    • • Tirer pleinement profit de tout ce que les appareils mobiles proposent s’accompagne des risques posés par les logiciels malveillants.

 

    • • Les logiciels malveillants risquent d’infecter votre téléphone si vous cliquez sur un lien malveillant ou téléchargez des applications nuisibles par le biais de sites de logiciels tiers.

 

    • • Les boutiques d’applications fournissent un niveau de sécurité supplémentaire, mais le bon sens s’impose aussi.

 

  • • Il est relativement facile de se protéger des logiciels malveillants en suivant les meilleures pratiques proposées dans le présent document et en installant un logiciel antimalveillance.
Vues : 
3039
  • Je commente
  • Commentaires [0]

Ajouter un commentaire

Aucun commentaire disponible.



Si vous ne trouvez pasla réponse que vous cherchez...

Posez votre question